Le Print on Demand est mort

Ce que nous avons provisoirement nommé Print On Demand, c’est qu’enfin la pensée numérique joignait l’écriture, la compo, la fab, la distribution et l’interactivité lecteur. Ceci n’est que le plus petit sommet d’un sacré iceberg — à lire et à … Lire la suite →