Drafts, la 3D Touch de l’auteur fauché

La beta de la prochaine version de Ulysses sur iOS vient d’apporter deux choses vraiment très réjouissantes. La première, c’est le support de la 3D Touch de l’iPhone 6s — pratique pour afficher un menu contextuel et, par exemple, très rapidement créer une nouvelle feuille dans Ulysses.

Ici, j’aurais voulu vous montrer une capture d’écran. Mais je n’ai pas d’iPhone 6s, donc pas de 3D Touch, donc pas de capture d’écran (les dons seront acceptés).

Séduisant, donc, sauf que j’ai pas de 3D Touch — qui est une énorme innovation, qui ajoute une tout autre dimension dans la manière dont on va interagir avec iOS, si vous me demandez mon avis.

Alors quoi, est-ce à dire que vous pouvez arrêter-là de lire — et moi d’écrire — cet article qui semblait si prometteur mais qui n’aurait réussi qu’à nous mener dans cette sombre impasse : pas d’iPhone 6s, pas de 3D Touch, pas d’accès rapide à une nouvelle feuille dans Ulysses ? Vous avouerez que ce serait vachement décevant.

C’est là que la seconde nouveauté de Ulysses entre en scène et sauve cet article d’un triste naufrage — grâce au support de x-callback-url.

Gné ? x-callback-url, comme son nom le laisse quand même un peu deviner, c’est un truc de geeks — n’ayons pas peur de le dire : c’est pas très convivial et ça se soucie autant de nous séduire d’un battement de ses cils que ma grand-mère se souciait de la vitesse de son WiFi dans les années 80 — mais, à la différence de ma grand-mère, x-callback-url, c’est un truc qui peut encore servir. Qui peut servir à nous faire gagner du temps.

Quel est le rapport avec 3D Touch et Ulysses ? Le rapport, c’est qu’il existe un autre moyen que 3D Touch pour créer rapidement une nouvelle feuille dans Ulysses, et aussi dans n’importe quelle autre application iOS compatible avec notre petite copine geekette, la timide mais irrésistible x-callback-url.

Komentèsepossible ? 2koijekauz ?

L’idée, c’est de passer non plus par Ulysses et son menu contextuel pour créer rapidement une nouvelle feuille, mais de passer par une application tierce. Idéalement, on choisirait une application qui démarrerait très rapidement, même sur un vieil iPhone 5 ou un vieil iPad. Idéalement, on choisirait une application qui permettrait d’écrire immédiatement — c’est-à-dire sans nous demander de créer une nouvelle feuille, une nouvelle note, un nouveau fichier ou Dieu sait quoi encore avant, enfin, de laisser nos doigts danser sur le clavier.

Idéalement, on choisira donc Drafts. Ok, il y en a d’autres qui sont comparables, mais Drafts à, je trouve, l’énorme avantage d’être la plus rapide sur mon vieil iPhone et aussi d’être la moins usine à gaz, tout en offrant un max de possibilités.

Drafts, c’est un éditeur de texte entièrement pensé pour communiquer avec un paquet d’autres applications à l’aide d’actions. Pour communiquer quoi ? Le texte que vous venez de pianoter du bout des doigts.

L’app est d’ailleurs livrée avec une masse d’actions préinstallées — pour envoyer du texte vers Facebook ou Twitter, vers Evernote ou vers des fichiers classiques sur iCloud ou Dropbox, etc. — auxquelles on pourra facilement ajouter les nôtres et même les partager. Bien entendu, l’app est compatible Markdown; bien entendu elle dispose d’une barre de clavier additionnelle personnalisable; bien entendu elles accessible depuis le menu Partager de iOS — elle est géniale pour récupérer un extrait de page Web et son URL depuis Safari, par exemple — et, oui, elle a son propre compteur de caractères/mots. Mais ce n’est pas un test complet de Drafts que je veux faire ici.

Un
Drafts, dans toute sa simplicité.

Donc, on démarre Drafts. Qui s’ouvre immédiatement sur une note vide. Dans laquelle on écrit sans perdre de temps. Et tadam ! on envoie le texte vers l’application de son choix: la feuille/la note/le fichier ou Dieu sait quoi encore est automatiquement créé, et le texte collé dedans. Grâce aux actions :

Deux
Il suffit d’afficher la barre latérale pour accéder aux actions disponibles (que vous organiserez à votre guise). Et il suffit de toucher un action pour que la magie opère.

Même si j’en utilise très peu — pour Day One et quelques autres et, depuis ce matin, pour Ulysses — cela fonctionne avec pas mal d’autres applications. De nombreuses actions préenregistrées sont disponibles en téléchargement, ça vous donnera une idée des possibilités.

Où en étions-nous ?

Ah oui, créer rapidement une nouvelle feuille dans Ulysses, ou dans n’importe quel éditeur compatible avec x-callback-url, sans iPhone 6s et sans 3D Touch.

Il suffit donc de placer l’icône de Drafts dans le Dock ou sur l’écran d’accueil, là où elle sera toujours accessible, pour immédiatement créer une note/une feuille/un fichier/n’importe quoi qui contient du texte.

Vous me direz que, oui mais, non, David, ça ne va pas du tout. Draft est payant.

Oui, il est payant (quelque chose comme 9,90€), mais je vous dirais aussi que payer Drafts revient sensiblement moins cher que de se payer un nouvel iPhone pour profiter de la 3D Touch dans Ulysses 😉

Blague à part, c’est une des apps les plus utiles si vous écrivez un peu régulièrement sur iPhone ou iPad. C’est une des rares apps dédiées à l’écriture que je persiste à utiliser, à coté de Ulysses et de Day One.

Et cette charmante x-callback-url, où se cache-t-elle ?

Oh, oui. J’ai failli l’oublier.

Derrière chaque action se cache du code (le truc de geek, tout moche, dont on parlait). Voilà, par exemple, à quoi ressemble le bout de code x-callback-url qu’il faudra écrire — une seule fois, il sera ensuite synchronisé via iCloud sur tous vos appareils où est installé Drafts — pour envoyer le texte dans une nouvelle feuille dans Ulysses :

Trois
On peut espérer que le support de X-callback s’enrichisse rapidement dans Ulysses. Par exemple, ce serait pas mal de pouvoir ajouter du texte à la fin d’une note existante, pas juste d’en créer une nouvelle.

Pour voir ce qu’il est possible de faire avec Ulysses, je vous renvoie à sa documentation — encore une fois : ça ne fonctionne qu’avec la version 2.5 ->beta<- de Ulysses, pas avec la version actuellement disponible dans le Store.

Et parce que la vie serait nulle sans ça, voici la documentation de x-callback-url pour Day One — un peu plus fournie et qui, elle, fonctionne avec la version disponible en boutique 😉

1 commentaire » Ecrire un commentaire

  1. Merci beaucoup David pour cet article ! C’est exactement la réponse à la question que je commençais à me poser ! Et je viens de passer à la pratique à l’instant. 🙂

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.