Mise à jour de Ulysses, encore plus de <3

J’aime beaucoup Ulysses, c’est pas un secret. Comme le souligne David Hewson, sa dernière mise à jour rend cette application encore plus chouette.

Je laisse à d’autres le soin de lister toutes les nouveautés — elles sont détaillées sur la page respective de la version OSX et iOS. Ce qui m’intéresse le plus ce ne sont pas forcément les grosses annonces :

  1. Sauvegardes. Ok, ça c’est une vraie grosse nouveauté que je désespérais de voir arriver : Ulysses sauvegarde automatiquement vos textes, et cela même si vous utilisez iCloud pour les synchroniser avec l’iPad.
    C’est plutôt rassurant en regard du très peu de confiance qu(e m)’inspire iCloud. Tellement peu, en fait, que je m’obligeais à régulièrement exporter chaque projet, juste au cas où… C’est du passé, byebye corvée — joie !
  2. Le glisser-déposer d’une sélection de texte pour créer une note. De quoi je cause ? Affichez le panneau des pièces jointes, dans votre feuille sélectionnez un bout de texte et faites-le glisser sur le panneau. Pouf, une nouvelle note est créée avec ce texte. Hyper pratique pour rapidement parquer des passages dont on ne sait que faire (je ne suis pas fan des blocs de commentaires dans le texte). C’est un truc qui me manquait… au point de leur avoir suggéré de l’ajouter.
  3. La préservation de la date de création d’une feuille, même quand elle est importée ou déplacée. ->Ça<-, c’est une bénédiction pour un maniaque dans mon genre : l’assurance de toujours savoir quand on a commencé à écrire un texte. Quelque chose que Scrivener et même Word offrent par défaut, mais qui (me) manquait dans Ulysses.
    Ca semble tout con, mais on commence à l’apprécier à sa juste valeur après quelques mois ou quelques années : quand on réalise qu’on n’arrive plus à se rappeler quand on à écrit ceci ou cela.

Pourrait mieux faire

Ce qui manque toujours à la version OS X, à mon avis, ce sont des raccourcis clavier adaptés au clavier AZERTY ou, au moins, la possibilité de les changer directement dans Ulysses.

De nombreux raccourcis par défaut ne fonctionnent pas, ou pas aussi bien, obligeant à une fatigante gymnastique des doigts, sur un clavier AZERTY. Ce qui condamne l’utilisateur à passer par la souris et par les menus, et c’est dommage pour une application dont les devs sont, légitimement, fiers de signaler qu’on peut tout faire depuis le clavier : « No need to lift your fingers from the keyboard« … sauf avec un clavier AZERTY, donc.

Je suis surpris que si peu de tests en français prennent la peine de mentionner ce « détail ». D’autant que ce serait l’occasion de rappeler qu’il est toujours possible de modifier les raccourcis d’une application, via les Préférences système de OSX, mais ça reste fastidieux et je préfèrerais une option intégrée à Ulysses — avec la possibilité de facilement Exporter/Importer le tout.

Pour info, voilà à quoi ressemblent certains de mes raccourcis personnalisés — garantis sans gymnastique des doigts sur un clavier AZERTY 😉

Menus Ulysses

Les commentaires sont fermés.