Stephen King et l’inspiration créatrice

En feuilletant de vieilles notes, je suis tombé là-dessus :

Il y a un monsieur Muse, mais il ne va pas descendre en voletant dans votre bureau pour répandre sa poudre de fée créatrice sur votre machine à écrire ou votre traitement de texte. Il a les pieds sur terre. Il occupe même le sous-sol. Vous devez descendre à son niveau et, une fois là, lui meubler le local pour qu’il y vive.
(Stephen King, Sur l’écriture)

Les commentaires sont fermés.