Mon iPhone, sa batterie et moi

Mon cher vieil iPhone 5 tient enfin une journée pleine sans avoir besoin d’un cordon ombilical — ce câble blanc qui, tel un doigt d’honneur, se dresse en permanence entre lui et sa fallacieuse dénomination de téléphone sans fil — pour le relier à une nourricière prise électrique, ou à un port USB.
Yesterday
13h46, hier. Le téléphone était sur batterie depuis 7h du matin. C’est déjà impressionnant.

Today
13h37, aujourd’hui (promis, je ne triche pas). Il est toujours sur la même charge. Woaw.

C’est un miracle

Non, je n’ai pas remplacé sa batterie. Non, je n’ai pas découvert une pile d’astuces — Ahahaha ! Une pile, quel humour — pour optimiser sa consommation.

Alors, comment ai-je réalisé ce qui s’apparente, pas moins, à un miracle ? C’est simple, vous pouvez le faire aussi, il suffit de :

  1. Réinitialiser l’appareil, remise à zéro. Dans mon cas, c’était nécessaire, vu que depuis plusieurs semaines Safari lui-même ne fonctionnait plus qu’une fois sur dix. Mais cette étape n’est à faire une seule fois, rassurez-vous.
  2. Ne pas utiliser l’iPhone. Cette étape est à répéter chaque jour.

Ne pas l’utiliser ? Tu plaisantes ? Non, si je plaisantais, je vous raconterais l’histoire de Toto qui tourne en rond, et qui tourne en rond et qui… mais ce sera pour une autre fois. ici, il s’agit bien de ne rien faire avec l’iPhone.

Ne rien installer, aucune app sauf celles fournies par Apple — uniquement parce qu’il n’est pas possible de les supprimer. Ne pas texter, ne pas téléphoner, sauf en cas d’absolue nécessité et même là, il s’agit limiter le temps de conversation à ce qui absolument essentiel : évitez d’échanger les derniers potins du bureau, évitez même les formules de politesse ou, dans le cas dans un appel amoureux, les mots doux. Il s’agit de ne même pas regarder trop souvent l’écran, de toute façon vu l’absence d’apps la tentation devrait être bien moindre.

Ouais, c’est ça, mais t’as quand même installé Twitter ! Bien vu cher lecteur, aussi observateur que taquin.

C’est vrai. L’email est lui aussi configuré, mais un seul compte : pour les amis, autant dire un compte inactif vu que je n’ai aucun ami. Il y a aussi FaceTime et Messages (voir remarque précédente). Et aussi, donc, il y a Twitter… parce que j’aime lire vos perles de sagesse diffusées à longueur de journée, et parce que je n’ai aucun scrupule à offrir, en échange de vos trésors qui illuminent ma vie comme un soleil, mes propres perles de sag…pitoyables billes faites en tout autre chose que de la sagesse.

Mais alors

En observant l’écran d’accueil de mon iPhone, les esprits les plus critiques pourraient être amenés à formuler une remarque embarrassante : David, si pour le faire tenir une journée entière, tu ne peux plus utiliser ton iPhone — ou seulement comme téléphone, et encore pas trop. Si tu ne dois rien installer dessus et ne même pas regarder son écran. Si tout cela — dit non sans une certaine dose d’ironie (vaut mieux préciser, on est sur Internet) — alors, à quoi te sert d’avoir un iPhone ?

Oh ! Est-ce que je vous demande la couleur de vos chaussettes, moi ? Mais, je ne vous en veux pas, d’autant que la réponse est é.vi.dente. Tellement évidente, en fait, que je vous laisse y répondre vous-même. C’est fait ? Bien… Heu, vous avez répondu quoi ?

Ces mêmes esprits critiques pourraient aussi me faire remarquer que :

  1. Je pourrais acheter un nouvel iPhone, avec une meilleure autonomie. C’est vrai. Je vous remercie d’avance pour vos généreuses donations.
  2. Je pourrais faire remplacer sa batterie, qui a un défaut reconnu par Apple. C’est vrai, aussi. En fait, c’est même carrément pas idiot. Mais il se fait aussi que je n’ai aucune envie de trainer ma carcasse jusqu’à un Apple Store, ou jusqu’à un bureau de poste pour y déposer un colis à l’attention de Apple et de poireauter sans téléphone. C’est une raison suffisante, à mes yeux, pour avoir voulu trouver une autre solution aussi intelligente. Ouais.

Vampire

Vous noterez que j’en ai aussi profité pour tester le fond d’écran bleu dégradé, généreusement offert par Apple avec le téléphone. J’aime bien. Ça lui donne un petit côté rafraichissant, un petit air de levé du soleil sur un jour nouveau qui serait tout plein de promesses et d’aventures — ou ça lui donne un petit côté crépuscule sur une soirée qui s’annonce riche en évènements, si, vampire ou noctambule, vous préférez vivre la nuit.

Bref, pour conclure cet article ô combien passionnant, je ne peux que me résigner à reconnaitre ma défaite : je vais devoir changer sa batterie, ou je vais devoir changer d’iPhone. Ou bien… je pourrais le remplacer par un dumbphone ? Mais alors comment pourrais-je accéder aux fluxconstantdesperlesdesagesses sur Twitter ?

😉

6 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Twitter, ou « l’appareil photo qui est le meilleur car on l’a toujours sous la main », ou peu importe la raison qui est propre à chacun en fait…pas évident de s’en débarrasser complètement…même si ça doit être possible…juste pour essayer…et voir 🙂

    • Y a pas mal de raisons de le garder, en réalité. Note quand même que, avant sa réinitialisation, même l’appareil photo ne fonctinnait plus. Si c’est pas triste 8)

      Plaisanterie de ce billet mise à part, si je devais me séparer d’un appareil ce serait d’abord l’iPad, que je n’utilise presque plus (mais c’est cyclique).

      Par contre, je me pose quand même des questins sur l’intérêt que j’aurais à de nouveau lâcher 700€ sur un nouvel iPhone, vu mon utilisation très modeste. En gros : téléphone, prise de notes, photos, vidéo conf et SMS, Twitter, Mail et calendrier. Je me dis qu’un Lumia pourrait convenir, pour moins cher.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.