Utiliser un clavier sans fil avec Office pour iPad

Ipad bt

Utiliser le clavier BT de Apple ne présente aucune difficulté — heureusement, vous me direz — et permet ainsi d’utiliser les raccourcis clavier habituels pour la mise en forme (gras (b), italique (i) et souligné (s)).

Surtout, cela permet de contourner une des lacunes de Word sur iPad : le déplacement du curseur. Puisque les développeurs n’ont pas jugé utile de proposer des touches de navigation dédiées — c’est vrai ça, c’est pas comme si pouvoir déplacer facilement et précisément le curseur dans le texte était quelque chose d’utile dans un traitement de texte — on se rabat sur ce que permet de faire le clavier Bluetooth Apple :

  • Cmd+flèche gauche ou droite = aller au début ou à la fin de la ligne.
  • Alt+flèche gauche ou droite = se déplacer d’un mot à l’autre.
  • Bien sûr, Maj+ fléches directionnelles, pour une sélection plus aisée.

Markdown Word
Mon Dieu ! Il écrit en Markdown dans Word. Abattez-le !

Il ne manque encore à Microsoft que de remettre le navigateur de document dans Word, pour me faire plaisir 😉

2 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Il faut être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître les qualités de la suite Office sur iPad, cela dit, à dix euro l’abonnement par mois, c’est cher payé étant donné l’usage que je pourrais en retirer. Si le prix avait était de 5€ par mois, je dis pas.

    J’utilise l’iPad depuid bientôt deux ans, années durant lesquelles j’ai pu découvrir, expérimenter, une quantité phénoménale d’applications. Si je suis prêt à payer cinq euro par mois pour utiliser Evernote c’est parce que je l’utilise au quotidien.

    Byword, Daedalus, Editorial, Writer Pro, il existe plein d’alternatives à Word. Pour le peu que j’en fais, Keynote me suffit à PowerPoint. Et je n’ai jamais utilisé Excel.

    Ainsi, je félicite Microsoft, je félicite le nouveau PDG, je connais des amis qui vont être ravis, Microsoft a fait du bon boulot, mais à chacun ses usages, ce que je veux dire, je pense que les particuliers pourront se satisfaire d’iWork et que les étudiants comme moi auront trouver d’autres solutions plus que satisfaisantes 😉

  2. dix euro l’abonnement par mois, c’est cher payé étant donné l’usage que je pourrais en retirer. Si le prix avait était de 5€ par mois, je dis pas.

    ça tombe bien 😉

    Cela dit, on est bien d’accord que Office n’a rien d’obligatoire pour beaucoup d’entre-nous.