My Affair with Science Fiction

Ah! Science fiction, science fiction. I’ve loved it since its birth. I’ve read it all my life, off and on, with excitement, with joy, sometimes with sorrow. Here’s a twelve-year-old kid, hungry for ideas and imagination, borrowing fairy tale collections from the library—The Blue Fairy Book, The Red Fairy Book, the Paisley Fairy Book—and smuggling them home under his jacket because he was ashamed to be reading fairy tales as his age. And then came Hugo Gernsback.

Alfred bester: My Affair with Science Fiction

Qui pourrait se traduire par :

Ah ! la science-fiction, la science-fiction. Je l’ai aimée dès sa naissance. J’en ai lu toute ma vie, à peu près, avec excitation, avec joie, parfois avec tristesse. Voyez ce gamin de douze ans, affamé d’idées et d’imagination, empruntant des contes de fées à la bibliothèque—The Blue Fairy Book, The Red Fairy Book, et le Paisley Fairy Book— et les ramenant en douce, cachés sous sa veste, parce qu’il avait honte de lire des contes de fées à son âge. Et puis vint Hugo Gernsback.

Avec un ou deux ans de plus, ce gamin, ce pourrait être moi. Sauf que ce gamin-là n’a jamais caché son amour pour les contes de fées—qu’il lit encore aujourd’hui, âgé de douze et trente ans ;)

Au sujet de Gernsback : Fiction extravagante aujourd’hui, fait incontestable demain.

flattr this!

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>