Quel est l’avenir de Pages ?

Pages

Quel est l’avenir d’un logiciel de traitement de texte dont le nom même, page, semble si viscéralement éloigné de nos écrans — liseuses et autres supports numériques ?

Oui, je sais que Pages peut exporter en ePub (et en TXT, en PDF ou encore Word). Disons que l’outil d’exportation n’est vraiment pas très évolué et, comme les autres modules d’exportation, il ne permet qu’une chose : sortir de Pages, pas d’y faire vivre son texte et sûrement pas en tirant profit des possibilités des supports de lecture numérique.

(Je viens de remarquer que sur les 191 modèles de document proposés dans Pages — autant que ça ?! — il n’y en a aucun destiné à la mise en forme du texte pour son affichage sur iPad ou iPhone.)

Je m’étais déjà fait la réflexion — une réflexion tirée par les rares cheveux qui me restent — à l’annonce de iBooks Author, l’application de création de d’ebooks signée Apple : pourquoi une nouvelle application, pourquoi ne pas faire évoluer Pages vers une meilleure prise en compte des liseuses, quitte à changer son nom (pour mettre un terme à cette relation sans avenir avec le papier) ?

Après tout, quand j’écris dans Pages un texte qui est destiné à une publication numérique ou à la lecture en ligne, ne suis-je pas à part entière un ebook author?

Sur le même sujet, on peut vous proposer : Pages et iCloud, une première impression.

flattr this!

14 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Rétrolien : Le Dock de Moutain Lion | davidbosman.fr

  2. J’ai une hypothèse depuis la sortie d’iBooks Author : c’est un test du prochain moteur de la suite à grande échelle (mais pas trop). Parce que ce n’est pas le même moteur du tout, et c’est affreusement plus rapide. Pages n’est pas en danger : iWork.com est mort.

  3. J’ai toujours vu Pages non pas comme un traitement de texte mais comme un outil de PAO. Très puissant et nettement plus utilisable que Scribus, à titre d’exemple… C’est dans ce contexte qu’il a de l’avenir, et j’espère qu’Apple l’a compris.

    Il y a quelques applications qui me font regretter de ne plus être sous Mac OS… Pages en fait partie (franchement, si tu trouve une alternative utilisable à Scribus sous GNU/Linux, dis-le moi, je suis preneur !).

  4. Oui, bon, quand ça me prend quatre heures pour faire ce que je faisais en une (au plus !) avec Pages, je n’appelle plus ça de l’indigestion… Du coup je ne fais presque plus de PAO alors que j’aimais ça il y a un an…

  5. N’est-ce pas le prix à payer pour utiliser des outils Libres ? A part le shell, je ne connais aucun outil libre qui soit plus pratique/confortable/convivial que ses équivalents proprios.

    (pas sur la tête, merci)

  6. Hi hi ^^

    J’en connais au contraire de très bons : Apache, Firefox, MyPaint, TileMill, Scribes, Geary, Notational Velocity (je crois que tu le connais celui-là ;))… et Gnome Shell devient de plus en plus agréable.

    Mais c’est vrai que IA Writer et Pages sont proprios, mais bon… on ne peut malheureusement pas tout avoir.

  7. Les joies du troll ;)

    Tu pourrais ajouter TextMate 2 qui vient d’être GPLisé…

    Sans oublier VLC ;)

    Mais il me manque encore, au quotidien : Aperture, Photoshop, (InDesign,) Word (et oui), OneNote, Scrivener ou encore Pages, TextMate 1 (celui que j’ai payé et que j’utilise à cet instant même) ou MarsEdit ou Windows Live Writer, Antidote, toutes les applis sur iOS (iOS lui-même), etc. Même un petit truc génial comme Acorn…

    Mon propos était caricatural. Mais basé sur un constat personnel : les outils dispo sur OS X sont bien plus sympas à mon goût (ça ne m’empêche pas de bosser sous Linux aussi). N’empêche, l’équivalent d’un Notational Velocity sur Linux ? Ahahahaha…. je le cherche encore.

  8. Rétrolien : iCloud, Skydrive et moi | davidbosman.fr

  9. Rétrolien : Un an avec Office 365 et Windows | davidbosman.fr

  10. Rétrolien : Non, non, non Apple | davidbosman.fr

  11. Rétrolien : Bâtir une culture | davidbosman.fr

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>