3 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Je comprends pas très bien…, j’essaie pourtant. J’ai un anglais correct, je comprends bien ce que le monsieur le développeur raconte, mais je ne capte pas tout : l’application, elle, n’est pas libre ? Enfin, on s’y perd en approximation de langage. Je veux dire, elle est gratuite ou pas ? Elle est « free », ok, mais « free » comment ? Elle est « free », gratuite, ou « free », ouverte ? Car je me suis un peu renseigné à gauche à droite, j’ai lu quelques articles qui étaient longs pour ne rien dire, mais quand je suis tombé sur ladite application, j’ai trouvé du code. Ce sont les éléments de l’application qui sont libres, pas l’application en elle-même ? On doit la compiler soi-même ? Sachant que l’informatique et moi ça fait deux trois quart, j’espère qu’il y aura bientôt un fork à télécharger.

  2. Tu confonds peut-être deux choses ? Libre (free as in free speech), ne veut pas dire gratuit (free as in free ber).

    Allan vient de libérer le code source de TextMate, mais ça ne l’empêche pas de continuer à vendre l’application. Tu peux l’acheter, ou te fabriquer ton propre TextMate 2 ou attendre que quelqu’un le propose gratuitement prêt à l’emploi :)

  3. Quelqu’un ne pourra le proposer gratuitement prêt à l’emploi, car la licence impose que les fork soient payant eux aussi.

    D

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>