Invisible, la pollution atmosphérique ?

Photo prise le 26 juillet 2012, indice Airparif > 100 :

Pollution

Le même charmant paysage urbain pris ce matin :

Img 2692

Indice Airparif, 50 :

Airparif 2

L’horizon n’est certes toujours pas d’un blanc immaculé, mais il n’a plus cette teinte orangé brunâtre répugnante.

En août, il y a moins de voitures à Paris, les parisiens (et leur sacro-sainte bagnole) étant en pleine migration estivale.

flattr this!

3 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. En voyage en Californie, un ami me faisait découvrir la côte. J’étais subjugué par ce magnifique coucher de soleil, typique de nos rêves, et je demandais à mon ami comment ils pouvaient avoir de telles teintes (j’habite aussi près des côtes, orientées à l’ouest, mais en France). Sa réponse : « Ca ? C’est la chape de pollution autour de Los Angeles qui donne ces teintes »

  2. mes plus beaux couchers de soleil furent à Rouen il y a plus de 20 ans : un disque orangé, rouge. Ce magnifique rendu est en effet l’effet de la pollution atmosphérique industrielle. Celle-ci ayant diminué, cela doit être moins joli maintenant :(

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>