Apple, le design avant tout. Enfin, presque…

Moche 001
Comme c’est mignon, ces petits bouts de papier déchiré dans l’application Notes de Mountain Lion, avec ces jolies lignes imprimées sur la feuille. Mais même comme ça, c’est vachement dur de bien écrire, en suivant les lignes, avec un stylo sur l’écran…

Moche 002
… et dans l’application Calendrier, avec tout ce beau cuir qui sent bon la vache (ou c’est du mouton ?)… Si, si.

C’est tellement génial de singer les objets physiques qu’on a même droit à un charmant tapis vert de casino, avec une barre d’outils en authentique simili bois, pour jouer à nos jeux de société électroniques dans le Game Center :

Moche 003
(Excusez-moi un instant, je dois m’absenter [dis-je en portant les mains à la bouche en me ruant vers les toilettes].

Apple, t’as fumé quoi pour pondre ça ? Sérieusement.

Mais puisque tu sembles trouver ça génial de singer les objets (et pas n’importe lesquels, en plus) du monde réel dans tes applications, je pense que tu as tort de ne pas pousser cette logique à son terme. Si, si.

Pourquoi tu ne nous obligerais pas aussi à lécher un timbre virtuel, qui apparaîtrait à l’écran, et à le coller sur une jolie enveloppe, avant de pouvoir envoyer un email ?

Et si pour lancer Pages, au lieu de cliquer sur son icône, on devait d’abord dévisser le capuchon de son stylo — sauf qu’il est déjà dévissé sur l’icône, je sais : mais, ça, c’est une gravissime erreur de design car, à rester ouvert ainsi tout le temps, l’encre va sécher sur la plume et rapidement il ne sera plus possible de rien écrire avec Pages !

Et puis, si tu veux d’autres idées :

J’ai toujours trouvé l’Aide assez moche et austère (et mal fichue). Tout irait mieux si un sympathique petit assistant nous tenait compagnie :

Clippy
Un trombone. Sympa (pour nous rassurer) mais sérieux en même temps, comme seuls peuvent l’être des trombones.

Et Spotlight, alors ! Pourquoi ne pas créer un petit compagnon animé pour égayer nos mornes recherches quotidiennes ?

Images
Un petit chien (parce que c’est bien connu, quand on l’envoie le chercher, un chien ramène toujours le bâton qu’on lui a lancé au loin). Ça, ce serait génial. Wouaf !

flattr this!

7 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Cupertino start your photocopiers ?

    et si on disait que c’était pour notre culture générale, afin d’illustrer la définition de skeumorphisme (affreux le mot, mais bon, il est minuit)

    cordialement

  2. Je n’suis pas fondalement contre le skeumorphisme, qui représente une alternative intéressante aux lignes très épurées qu’on voit arriver dans Windows 8 notamment. Cela dit, c’est vrai qu’on peut assez vite tomber dans le kitch et le mauvais goût, comme c’est le cas dans le Game Center. Tant que ce phénomène ne se propage pas à des fonctions aussi cruciales que le Finder, ça me va !

  3. @ Hugo,

    Globalement d’accord avec toi, mais là ils ont poussé le bouchon un peu loin. Le papier déchiré, était ce vraiment nécessaire ?

    On a l’impression que non content de ne pas réussir à sortir de la métaphore du bureau, APPL rajoute des métaphores les unes au autres, en oubliant la fonction, par exemple, le bloc note permet d’écrire, a l’infini, comme sur un rouleau, on a pas à tourner la page, …

    De plus certaines fonctions (la synchro des notes dans le nuage et autres) aurait du être implanter depuis longtemps dans le système, d’où l’impression qu’on certains de payer une mise à jour (mal finie d’ailleurs, la maj de page ne permet la synchro sous icloud, mais sous iwork !!!).

    PS : le finder n’est pas censé disparaitre ?

  4. @Kat: je dois en avoir parlé, à l’époque où il est sorti : faudrait vérifier ;)

    @Paul & @Hugo : le Finder est au moins voué à reste caché pour la plupart des utilisateurs. Mais, si on me demande mon avis, ça ne me gênerait pas qu’il meure pour de bon : PathFinder le remplace déjà en ce qui me concerne ;)

    « skeumorphisme », c’est une façon polie de dire « mauvaise imitation d’un objet physique » ? Je n’ai pas de « pages » dans un bloc-notes électroniques (pas plus que je n’ai de « pages » dans iBooks, sur iOS, dont on pourrait aussi parler…), pas plus que j’écrit à l’aide d’un stylo en suivant les lignes sur les feuilles. Je n’ai pas un tapis vert sur lequel un croupier virtuel jette les icônes d’applications que je pourrais vouloir acheter (et c’est quoi ce matraquage publicitaire ? On dirait du Google, en encore plus moche).

    C’est juste très laid, et incroyablement pas cohérent : chaque barre d’outils (c’est pour ça que je n’ai pas reparlé de Contacts qui, lui, n’en a tout simplement pas) est d’une couleur et d’une texture différente des autres. Je suppose que Apple désire essayer de toucher un autre public (lequel ?) ou que c’est le fils ou la fille d’un gars très puissant chez Apple qui est en charge de ça… ;)

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>