C’est vrai, je ne l’avais jamais remarqué

Alex Soojung-Kim Pang, du Peace Innovation Lab à Stanford et du Groupe d’étude des systèmes sociaux numériques de Microsoft Labs, a débuté son intervention à la conférence Lift en nous suggérant une petite activité : “consultez vos e-mails” a-t-il demandé, “vous allez le faire de toute façon”. Mais il nous a demandé d’observer notre comportement à ce moment : il semble en effet qu’en majorité, les internautes retiennent leur respiration au moment de cette consultation. Ce qui a pour conséquence d’augmenter notre CO² dans le sang et donc notre sensation d’anxiété. Voilà pour lui un exemple de la manière dont les technologies modernes provoquent des stress.

Vers une informatique contemplative ?

flattr this!

8 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Pas faux.

    Je sais pas pourquoi mais j’ai parfois une petite appréhension quand je vais vérifier mes mails.

    Et en plus je le fais de manière compulsive… Une vérification toutes les 10 minutes souvent. J’essaie de diminuer à 3 fois par jour mais c’est souvent plus fort que moi pour l’instant. J’en suis au moins à une dizaine de fois par jour.

  2. aucun email n’est urgent au point de devoir être lu et répondu dans la minute, ni même dans l’heure. Les personnes susceptibles d’avoir des choses urgentes à me communiquer connaissent mon numéro de téléphone. Je vérifie donc mes emails 4 fois par jour (2 fois le matin et 2 fois l’après-midi).

    Moi ;)

  3. Recevoir des mails est source de stress, d’autant plus que l’écrit est souvent plus « raide » que la praole, généralement plus policée et enrobée… Cependant, pour avoir vécu un retournement d’activité chez une de mes précédents employeurs, retournement qui a conduit à deux vagues de licenciements sur 3 ans. Donc pour avoir connu un retournement, l’abscence de mail devient aussi très stressante au point qu’elle peut confiner parfois à un manque de reconnaissance, un peu comme le collègue qui reste totallement invisible parce que transparent.

    Le sujet est tout de même très délicat parce qu’il touche aussi à la reconnaissance du salarié, autant certains peuvent se paindre d’être trop « en copie de la terre entière », autant d’autres y retrouvent la possibilité de se raccrocher à une activité qui va toujours très vite.

  4. Je sais bien, c’est après avoir découvert ce billet que j’ai entrepris de mettre en place ce système (merci les filtres Gmail !) qui me facilite grandement la vie.

    La boîte de réception est triée et organisée. C’est déjà un gros soulagement.

    Par contre, j’ai encore du mal à me contenter de 4 consultations par jour mais c’est souvent quand j’attends des réponses +/- urgentes et que je n’ai rien eu depuis quelques jours.

    Mais en fait, c’est un cercle vicieux. J’y vais, je stresse, j’y vais pour me rassurer et je stresse. Horrible !

  5. « L’absence de mail devient aussi très stressante au point qu’elle peut confiner parfois à un manque de reconnaissance. »

    (Désolée, je me souviens même plus de la balise quote en html à force de tout rédiger en wiki). Très vrai, même sorti du milieu professionnel, je pense.

    Apprendre à vivre de façon zen, c’est décidément tout un art. Et je suis encore un minuscule et ridicule petit scarabée.

  6. Ah, mais moi je sais très bien que je stresse rien qu’en ouvrant le courriel. Parfois je m’empêche de le faire car, si je sais qu’il peut y avoir des messages agréables, je n’ai pas le courage de faire face aux courriels que j’ai laissé traîner sans y répondre. Je stresse quand j’ai quelque chose que je me reproche.

    D

  7. Ne pas décrocher sont téléphone aussi, c’est très dur, mais parfois nécessaire pour éviter un certain stress et redevenir productif. Plus personne ne veut comprendre qu’on ne peut pas toujours avoir la réponse à tout et tout de suite ! ;)

  8. Le téléphone par contre, j’y arrive sans problème. Le portable est constamment en silencieux (sauf rares exceptions) et je rends muet le fixe quand je bosse ou que je ne veux pas être dérangée. Et je n’ai jamais la tentation de vérifier si j’ai des messages.

    Du coup, je comprends pas ce rapport compulsif aux emails :/

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>