nvALT 2.0

Le fork le plus abouti de Notational Velocity vient de sortir en v2. Plus que toute chose, les amateurs de (Multi)Markdown (moi le premier ;)) apprécieront tout spécialement l’aperçu intégré Markdown/Textile :

Nv Alt001.png
À gauche le billet rédigé en Markdown, à droite le résultat converti dans nvALT

Mais c’est très loin d’être la seule qualité de cette version de NV, dont je retiens aussi :

  • Le compteur de mot intégré (il suffit d’appuyer sur pour qu’il s’affiche dans la barre de recherche).
  • La possibilité de personnaliser le code HTML et CSS des aperçus (que je compte tester… quand j’aurai le temps).
  • Le mode plein écran. C’est vraiment confortable.
  • Les thèmes, dont le « Low Contrast », que j’utilise sur la capture d’écran, qui est assez reposant pour les yeux. Y compris si vous travaillez en couleurs inversées.

ET ÇA :

Nv Alt002.png

La possibilité d’envoyer une note directement dans TextMate (plus besoin de passer par le Finder donc), il y a même un raccourci clavier.

/me ♥.

Bref, ça semble être une très belle mise à jour. Et c’est aussi, en ce qui me concerne, la première fois que j’ai le sentiment d’avoir en main un fork qui pourrait bien rivaliser avec l’original. Dingue. On en reparlera sûrement dans quelques jours, quand j’aurai eu le temps de véritablement l’utiliser.

nvALT utilise ma traduction (en toute logique) et, cette fois, tout semble fonctionner correctement, joie ! Par contre, les menus qui lui sont spécifiques n’ont pas été traduits. À l’époque, j’avais proposé à Brett de m’en charger, je vais le relancer pour voir si ça l’intéresse : je vous tiendrai au courant. En attendant, l’application fonctionne en français, avec seulement quelques menus en anglais, ce qui est un gros progrès par rapport à la précédente version.

nvALT.

(un grand merci à Pierre et Benoît pour m’avoir signalé la sortie de cette version)

flattr this!

8 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Rétrolien : nvALT 2.0 et mon workflow // Anthony Nelzin

  2. Hey mais ça m’as l’air fort sympa tout ça ! Bien plus sympa à utiliser qu’un Textmate pour rédiger, mais, on peut pas rédiger aussi rapidement/simplement en Markdown qu’avec le bundle Textmate ou je me trompe ?

  3. En fait, si tu utilises ça, c’est à peu près aussi confortable : Des services OS X dédiés à Markdown.

    C’est fait par le même gars qui a forké nvALT ;)

    L’avantage et ça pourrait bien changer mon Workflow (pour reprendre le mot d’Anthony) C’est que tu peux tout écrire dans NV (avec sa sauvegarde auto et sa preview auto) et envoyer le billet dans TextMate juste au moment de le publier sur le blog. Je me tâte. Dans quelques jour, j’aurai certainement tranché ;)

  4. « et envoyer le billet dans TextMate juste au moment de le publier sur le blog »

    C’est exactement comme ça que je bosse avec mes notes Markdown depuis quelques mois. C’est très, très pratique (gestion et modifications mineures dans nvALT, boulot de fond dans Textmate).

  5. Rétrolien : HTML vers Markdown | davidbosman.fr

  6. @David : Oui effectivement, je n’avais pas pensé à ça, car j’avoue être assez fan de mode fullscreen de nvALT et de l’option permettant une largeur fixe du bloc de texte en toutes circonstances, je me retrouve ainsi avec un WriteRoom-like, et j’adore :-).

    J’attends de voir ton avis sur la solution nvAlt + Textmate pour blogger :P

  7. Rétrolien : nvALT 2.0 et mon workflow // Métro. Zen. Dodo.

  8. Rétrolien : nvALT 2.0 et mon workflow | Anthony Nelzin

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>